Menu



Société

Affaire Kistnen : Le sergent Mosafeer jette un froid dans le tribunal de Moka


Rédigé par E. Moris le Lundi 7 Décembre 2020



Le responsable du poste de Moka, du moins il l’était le 18 octobre dernier, a pris tout le monde de court ce matin lors de l’audience dans le cadre de l’enquête judiciaire sur la mort de Soorpamanien Kistnen.

Le sergent Mosafeer a déclaré aux questions de Rama Valayden, qu’il est lui-même tombé des nues en apprenant que le cas Kistnen était considéré comme un suicide. Cela, après avoir pris connaissance du rapport de l’autopsie.

Le sergent Mosafeer a expliqué ce qu’il avait trouvé en arrivant sur le lieu où le corps a été retrouvé, c’est-à-dire une boite d’allumettes, une ordonnance, des médicaments et un bouton, des ciseaux partiellement brûlés, des documents, un sac à dos et un téléphone portable qui ne contenait ni carte SIM ni carte mémoire. Puis, sur les lames des ciseaux, il a vu des traces de sang

Lundi 7 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.