Menu



Justice

Affaire Kistnen : Koomadha Sawmynaden voulait dénoncer son frère Yogida à la police


Rédigé par E. Moris le Vendredi 11 Décembre 2020



C’est ce qu’on a appris ce matin lors de l’enquête judiciaire visant à faire la lumière sur le décès plus que suspect de Soopramanien Kistnen.

Le sergent Rostom a révélé qu’il n’avait pas pris de déclaration de Koomadha Sawmynaden. Cela, parce que ce dernier voulait faire des dénonciations contre son frère, le ministre Yogida Sawmynaden, pour fraude et corruption. Le sergent Rostom, affecté à la CID de Moka, a indiqué qu’il a consigné les dépositions de plusieurs personnes dans cette affaire, dont l’épouse de Soopramanien Kistnen. Mais pas de Koomadha Sawmynaden.

La principale raison avancée est que Koomadha Sawmynaden a indiqué qu’il allait revenir pour faire une déposition en présence de son homme de loi. Le sergent a précisé qu’il a cependant informé ses supérieurs de ce que Koomadha Sawmynaden lui avait dit. Il a aussi confirmé qu’il n’avait toutefois noté aucune entrée afin d’éviter toute fuite d’information. C’était le 26 octobre. Mais, a précisé le sergent Rostom, Koomadha Sawmynaden n’est jamais revenu vers la CID de Moka. Entretemps, l’affaire a été transférée à la MCIT.

Vendredi 11 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.