Menu



Justice

Affaire Kistnen : « Il faut oublier les images des caméras Safe City »


Rédigé par E. Moris le Jeudi 3 Juin 2021



Constat de Roshi Bhadain. Il soutient qu’il faut faire une croix sur les images des caméras Safe City de La Louise et de Telfair du 16 octobre 2020. « Ni Huawei, ni MT et ni Safe City n’est en mesure de produire ces images », a-t-il souligné.

Les images des caméras Safe City le jour de la disparition de Kistnen ne sont pas disponibles.

C’est ce que Shaffeeq Eydatoulah, représentant de la compagnie Huawei Technologies (Mauritius), a déclaré ce matin à la magistrate présidant l’enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen. Les travaux ont repris ce mercredi devant le tribunal de Moka.

Shaffeeq Eydatoulah a déclaré qu’il a vérifié auprès de la maison-mère mais que les données pour les images des caméras Safe City prises le 16 octobre 2021 ne sont plus disponibles pour la région de Moka-Telfair et La Louise-Quatre-Bornes. Rappelons que c’est la date de la disparition de Soopramanien Kistnen. Il a précisé qu'après 30 jours, les données sauvegardées d’une date particulière sont remplacées par de nouvelles données de nouvelles images.

Jeudi 3 Juin 2021


1.Posté par PETER KIPKA le 03/06/2021 16:57
Et pourtant,elles ont du etre visionnees,mises comme pieces a conviction,non ????....et 7 mois plus tard,on veut nous faire croire qu'elles sont irrecuperables.....trop facile et excuse non credible.....

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.