Menu



Justice

Affaire Kistnen : Camouflets et avertissements à Me Narghis Bundhun


Rédigé par E. Moris le Lundi 7 Juin 2021



Pour son audition ce lundi devant le tribunal de Moka, dans le cadre de l’enquête judiciaire visant à faire la lumière sur le décès plus que suspect de Soopramanien Kistnen, Yogida Sawmynaden a fait appel à une avocate de poids. 

C’est aux côtés de Me Narghis Bundhun que l’ancien ministre a débarqué au tribunal. Et sans prendre ses repères, l’avocate a immédiatement délimité son territoire. Elle a demandé à la magistrate Vidya Mungroo-Jugurnath de ne pas permettre aux témoins ayant déjà déposé de demeurer dans la salle d’audience. Elle a expliqué qu’ils pourraient être appelés à déposer de nouveau. De ce fait, leur présence pourrait nuire à l’enquête judiciaire. 

Premier camouflet. La magistrate Vidya Mungroo-Jugurnath a déclaré qu’à ce stade, il n’était nullement nécessaire que faire sortir les témoins ayant déjà déposé. 

Deuxième camouflet. Me Narghis Bundhun a fait une demande pour pouvoir consulter les documents de la réquisition du directeur des poursuites publiques, ainsi que la liste des témoins, entre autres. Niet, a répondu la magistrate Vidya Mungroo-Jugurnath. Elle a indiqué que Yogida Sawmynaden est auditionné en tant que témoin et non comme partie ou accusé. De ce fait, il n’a pas le droit de faire une demande pour avoir les documents en question.

Rappelons que Me Narghis Bundhun a aussi écopé de deux avertissements de la part de la magistrate Vidya Mungroo-Jugurnath. Cette dernier n’a pas apprécié le ton et le langage de l’avocate en s’adressant à la cour.

Lundi 7 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.