Menu



Justice

[Affaire Kistnen] Arian: « La MCIT m’a demandé de dire que Kistnen était mort chez moi »


Rédigé par E. Moris le Vendredi 18 Décembre 2020



Tremblement de terre en cour de Moka ce matin. Parsuramen Arian, l’oncle de Ken Arian, a déclaré que les policiers de la Major Crimes Investigation Team l’ont menacé.

Ils lui ont demandé de dire que Soopramanien Kistnen est décédé alors qu’il se trouvait chez lui et que, pris de panique, il est allé déposer le corps dans un champ de cannes. Il dit avoir refusé catégoriquement de le faire. Car il n’y est pour rien dans le décès de l’agent du MSM. Il a dit que son frère aussi a été victime de menaces et que la même chose lui a été demandée. « Nous avons peur », a-t-il déclaré en cour.

La magistrate Vidya Mungroo-Juggurnath a tout de suite ordonné qu’une enquête soit menée par l’Independent Police Complaints Commission. Parsuramen Arian a aussi déclaré que Ken Arian est le fils de son cousin. Le nom du conseiller du Premier ministre figure sur les relevés téléphoniques de Soopramanien Kistnen.

Vendredi 18 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.