Menu



Société

Affaire Kistnah : En 2017, le MSC Ivana transportait 135 kilos de drogue à Maurice depuis l’Afrique du Sud


Rédigé par E. Moris le Mercredi 12 Mai 2021



Hier mardi 11 mai, c'est l'équivalent de 3,12 kg d'héroïne estimés à Rs 46,8 millions qui ont été saisis à bord du cargo MSC Ivana dans le port.

Le navire MSC IVANA a quitté le port de Durban en Afrique du Sud vendredi dernier et a accosté à Maurice. Pour l’instant, aucune arrestation n’a encore été effectuée.

Fait troublant ce même navire en 2017 transportait une saisie record de drogue de 135 kilos d’héroïne valant Rs 2 milliards.

Cette saisie faisait suite à une opération pour fouiller une cargaison arrivée sur le MSC Ivana en provenance de l'Afrique du Sud et était destinée à Navind Kistnah alias Kunal, un courtier en douane. La drogue était dissimulée dans des compresseurs. 

La fâcheuse tendance de Pravind Jugnauth d'être aux côtés de personnes impliquées dans le trafic de drogue

Geanchand Dewdanee, le directeur de Brillant Resources Consulting Ltd avait été arrêté le 13 mars 2017 dans le sillage de la saisie record d’héroïne dans le port, le 9 mars 2017. La cargaison dans laquelle se trouvait la drogue avait été commandée par la compagnie dirigée par Geanchand Dewdanee. Il n’est plus sous le coup d’une accusation provisoire de trafic de drogue (Drug Dealing).

Cette drogue, dissimulée dans des cylindres en métal, est arrivée à Maurice dans un conteneur que transportait le navire MSC Ivana. Geanchand Dewdanee avait été accusé d’avoir signé sur les documents relatifs à cette cargaison.

Mercredi 12 Mai 2021


1.Posté par Caro le 13/05/2021 11:52
Quand vous comprendrez enfin que le gm estderriere tout ca pour payer sa milice, ses gros bras, les operations mains sales, les assassinats... ca coute cher la mafia et c est sale, tres sale!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.