Menu

Politique

Affaire Dip : Gobin refuse de se mouiller


Rédigé par E. Moris le Jeudi 12 Janvier 2023



Que Matadeen se débrouille ! L'Attorney General et ministre de l'Agro-industrie, qui est aussi secrétaire général du MSM, n'a pas voulu commenter les récentes actions de la commission de pourvoi en grâce.

« Il s'agit là d'une prérogative constitutionnelle », a-t-il déclaré. Et d'ajouter qu'en cas de demande de révision judiciaire, il sera partie prenante de l'affaire. « Vous comprenez que je ne veuille pas faire de commentaire sur ce sujet pour l'instant », a-t-il déclaré.

Rappelons que la Commission de pourvoi en grâce a recommandé que la peine d’un an de prison de Chandra Prakash Dip soit commuée en une amende de Rs 100 000. Elle a aussi recommandé un répit de quelques semaines, soit jusqu’au 31 janvier, de l’exécution de la sentence de Rafiq Peermamode, condamné à 18 mois de prison sous la Prevention of Corruption Act. Mais Maneesh Gobin a ajouté que cette prérogative existe depuis plusieurs années déjà. « Je ne comprends pas que cette affaire soit devenu un sujet de polémique », a-t-il déclaré avant de souligner que la Commission de pourvoi en grâce opère «dans un cadre constitutionnel ».

Jeudi 12 Janvier 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H