Menu

Politique

Affaire Dip : Gobin refuse de se mouiller


Rédigé par E. Moris le Jeudi 12 Janvier 2023



Que Matadeen se débrouille ! L'Attorney General et ministre de l'Agro-industrie, qui est aussi secrétaire général du MSM, n'a pas voulu commenter les récentes actions de la commission de pourvoi en grâce.

« Il s'agit là d'une prérogative constitutionnelle », a-t-il déclaré. Et d'ajouter qu'en cas de demande de révision judiciaire, il sera partie prenante de l'affaire. « Vous comprenez que je ne veuille pas faire de commentaire sur ce sujet pour l'instant », a-t-il déclaré.

Rappelons que la Commission de pourvoi en grâce a recommandé que la peine d’un an de prison de Chandra Prakash Dip soit commuée en une amende de Rs 100 000. Elle a aussi recommandé un répit de quelques semaines, soit jusqu’au 31 janvier, de l’exécution de la sentence de Rafiq Peermamode, condamné à 18 mois de prison sous la Prevention of Corruption Act. Mais Maneesh Gobin a ajouté que cette prérogative existe depuis plusieurs années déjà. « Je ne comprends pas que cette affaire soit devenu un sujet de polémique », a-t-il déclaré avant de souligner que la Commission de pourvoi en grâce opère «dans un cadre constitutionnel ».

Jeudi 12 Janvier 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.