Menu



Justice

Affaire Cael Permes : Une première condamnation bientôt pour Fardeen Okeeb


Rédigé par E. Moris le Mercredi 10 Mars 2021



L’internaute lynché par un groupe d’individus pour avoir tenu des propos sectaires va écoper d’une première condamnation pour une affaire… qui n’a rien à voir avec la torture qu’il a subie.

Fardeen Okeeb a comparu devant la magistrate Ida Dookhy-Rambarrun en cour intermédiaire lundi. Il a plaidé coupable pour envoi de messages à caractère menaçants à Chianah Permès, la veuve de Cael Permes, décédé peu après son transfert de la prison de Beau-Bassin à celui de La Bastille. Une accusation d’infraction aux dispositions de l’ICT Act a été retenue contre lui.

Comme il a plaidé coupable, il sera rapidement condamné. À moins que, étant donné qu’il a signifié son intention de se faire représenter par un avocat, les choses pourraient traîner. Sa prochaine comparution est prévue le 22 mars.

Le délit pour lequel Sheik Mounawar Ali Fardeen Okeeb a plaidé coupable a été commis le 11 juin 2020 à Petit-Raffray. Il avait posté non seulement des messages mais aussi une vidéo destinés à Chianah Ouvicha Permès, la veuve de Jean Cael Permès. Rappelons que cet habitant de Petit-Raffray, âgé de 38 ans, est revenu dans l’actualité le 7 janvier lorsqu’il a été lynché pour une autre vidéo. Parmi ses agresseurs, se trouvaient Manan Fakhoo, assassiné le 20 janvier dernier. Les réseaux sociaux représentent une arme mortelle pour Fardeen Okeeb.

Mercredi 10 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.