Menu


Politique

[Affaire Betamax] Ashit Gungah : «Nous sommes soulagés. Le pays est soulagé…»


Rédigé par E. Moris le Vendredi 31 Mai 2019



C'est un brin soulagé que le ministre de l’Industrie et du Commerce Ashit Gungah à l’issue du Conseil des ministres, ce vendredi 31 mai a annoncé que la State Trading Corporation n’aura pas à verser de garantie bancaire en Inde à la suite du jugement de la Cour suprême de Maurice.

«Nous sommes soulagés. Le pays est soulagé…» 

La Cour Suprême de Maurice a statué que la State Trading Corporation (STC) n’aura pas à payer la somme de Rs 4,7 milliards à la firme de Veekram Bhunjun, Betamax pour rupture de contrat.

L’Etat avait mis fin au contrat d’affrètement de produits pétroliers de la compagnie de Veekram Bhunjun en janvier 2015, soit quelques jours à peine après l’arrivée au pouvoir de l’Alliance Lepep.

Pour rappel, la Cour suprême de l’Inde avait, il y a deux jours, sommé la STC de verser une garantie bancaire équivalant à l’«award» décidé par le tribunal de Singapour, plus les intérêts. Ce qui portait la somme à quelque Rs 5 milliards.

Pour autant, Betamax veut une condamnation des ministres Étienne Sinatambou et Ashit Gungah pour des propos tenus le 2 décembre 2017. 

Le premier avait utilisé le terme « mercenaires » en parlant de Betamax et le second avait accusé la société d’antipatriotisme, lorsque celle-ci s’était tournée vers la justice indienne pour bloquer une cargaison de 40 000 tonnes de produits pétroliers destinée à Maurice.

Une date sera fixée et communiquée aux parties concernées le 17 octobre prochain lorsque l’affaire sera de nouveau appelée devant la Master and Registrar. 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.