Menu



Société

Affaire Angus Road : "Baré nou p vini la" menace Roshi Badhain


Rédigé par E. Moris le Samedi 9 Janvier 2021



Lors d’un point de presse, à la sortie de Simla Kistnen des locaux du Central CID où sa déposition a été consignée à la demande de la police, Roshi Bhadain a fait une violente sortie contre Radio Plus.

Affaire Kistnen : contrats du Conseil de district de Moka / Relevé des comptes bancaires

Le leader du Reform Party a accusé la radio de la rue Labourdonnais de « faire le jeu » du pouvoi r tout comme, a-t-il déclaré, Inside News et Wazaa Fm. 

Roshi Bhadain a également fait ressortir que c'est la deuxième attaque de la part de Lakwisin dont il fait l'objet. Il prévient qu'à chaque coup porté, il y aura une riposte. Pour lui, personne n'a oublié l'affaire Angus Road, où selon lui le Premier ministre est un grand "menteur". Toute cette histoire a été démoli, selon lui, preuve à l'appui. Il confirme que ce n'est pas juste Roshi Badhain qui travaille sur ce dossier mais bien toute l'équipe Avengers pour que la vérité éclate. Pour lui c'est un système mafieux qui a envahi l'île Maurice. 

Roshi Badhain rappelle qu'en août 2016, en tant qu'ancien ministre de la Bonne gouvernance , il avait déclaré : «J’ai sous-estimé la force de frappe des mafieux»

Pravind Jugnauth s’est livré à un exercice de grande braderie : dire la vérité sur les dessous de l'acquisition de ses terrains à Angus Road, à Vacoas avec ses demi-vérités et ses petits mensonges. L'affaire Angus Road, depuis les révélations du leader du Reform Party Roshi Badhain, entraîne le gouvernement dans une nouvelle crise sans précédent depuis la manifestation de juillet dernier où des milliers de manifestants ont demandé au Premier ministre de "lev paké alé".

Une déposition à l’ICAC en 2011, qui n'a à ce jour, donnée aucune suite..

Le Premier ministre a apporté selon lui, sa vérité concernant les allégations portées à son encontre et sa famille. Il a souligné que les reçus en circulation concernant l’acquisition d’un terrain à Angus Road à Vacoas, étaient faux et qu'ils ne comportaient aucun tampon. Le leader du MSM  s’est également attardé sur le reçu daté du 19 février 2002 et a indiqué qu’il n’était pas à Maurice à cette date. Il a déclaré avoir effectué ces paiements entre 1999 et 2000, alors que les documents en circulation sont datés à partir de  février 2002. Pravind Jugnauth a aussi déclaré avoir réglé la note auprès de BASE en désintéressant le tiers concerné, soit Loganaden Govinden, par l’acquisition des quelque 10,000 m2 en 2008. Il affirme que les Rs 20 millions versés par Govinden sur le compte de Paddy Rountree, CEO de BASE, sur une banque londonienne ont été compensés par lui entre 2008 et 2013.

Rappelons que Roshi Bhadain avait menacé de loger une Private Prosecution contre Pravind Jugnauth si celui-ci ne démissionne pas comme Premier ministre (PM) ce lundi.  Au cas contraire, « le Premier ministre ira dans le box des accusés. »

Pour Roshi Bhadain, le PM a menti lorsqu'il a affirmé que c’est en 2008 qu’il a été mis au parfum de la volonté de Loganaden Govinden de vendre son terrain réservé à Angus Road, car selon ses dires, le couple Jugnauth avait déjà fait l’acquisition dudit terrain depuis juin 2004. 

Roshi Bhadain a réclamé un face-à-face avec Pravind Jugnauth. 

Il dit vouloir des réponses et accuse Pravind Jugnauth de s’abriter derrière l’enquête de l’Icac.

La petite bombe était venue de Roshi Badhain, lors d'un congrès à Rose-Belle, le 7 août dernier:  «Kifer enn dimounn dan Langléter pou pey Rs 20 millions a enn lot dimounn dan Langléter pou dé zanfan miner enn politisien vinn propriyéter enn térin dan Moris?»

Angus Road: Circuluez, il n'y a rien à dire affirme Pravind Jugnauth

Roshi Bhadain avait révélé qu’un terrain de 7 023 mètres carrés avait été acheté à Angus Road, à Vacaos, au cours d’un deal entre deux personnes en Grande-Bretagne et transféré, bien des années plus tard, aux noms de deux des filles du Premier ministre.

Le leader du Reform Party soutient que le terrain en question jouxte la résidence du Premier ministre. La superficie est de deux arpents. Un montant de Rs 20 millions aurait changé de mains, selon Roshi Badhain, suite à cette transaction. Le leader du Reform Party dit aussi avoir donné des précisions à ce sujet à la Commission anticorruption et que certaines autorités britanniques enquêtent aussi sur l’affaire.


 

Samedi 9 Janvier 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.