Justice

[Affaire Amicale] Sheik Imran Sumodhee : «Il y a eu erreur judiciare »

Jeudi 23 Août 2018

Il est l’un des quatre condamnés de l’affaire de l’Amicale qui ont retrouvé la liberté aujourd’hui. Sheik Imran Sumodhee afirme qu’il y a eu erreur de la part de la justice.

Il a maintenu son innocence ainsi que celle de trois compagnons, dont son frère.

Il a réclamé la réouverture de l’enquête, indiquant que les coupables sont toujours dans la nature. 
Les quatre condamnés de l’Amicale ont tenu un point de presse devant l’enceinte de la prison de Richelieu, à Petit Verger.

Un comité de soutien, comprenant leurs proches, était là pour les accueillir. 

Me Rama Valayden, l’un des avocats qui ont milité pour la libération , a aussi soutenu que les quatre condamnés de l’Amicale sont innocents.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 23 Août 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.