Menu



Société

Aéroport de Roland Garros : Des passagers de Air Mauritius bloqués depuis trois jours à Gilllot


Rédigé par E. Moris le Mercredi 1 Janvier 2020

Si la forte tempête tropicale Calvinia s'est éloignée de La Réunion et de Maurice, Les zones de turbulence continuent sur les vols de Air Mauritius.



Photo illustration
Photo illustration
Des passagers d'Air Mauritius sont toujours bloqués ce mercredi 1er janvier à l'aéroport de Roland Garros.  

Trois jours qu'une centaine de réunionnais attendent de pouvoir rejoindre l’île Maurice.

Leur premier vol Air Mauritus a décollé de La Réunion avant de faire demi-tour. L'aéroport international Sir Seewoosagur-Ramgoolam de Maurice venait de fermer, en raison de la forte tempête tropicale Calvinia. En fin de matinée, leur second vol est aussi annulé.

Résultat des courses, ils devaient quitter La Réunion hier, 31 décembre, sur les places disponibles. Sauf qu'en raison des vacances scolaires à La Réunion, la plupart de ces vols sont déjà remplis et ils n'étaient pas prioritaires.

Air Mauritius de son côté n'a affrété aucun appareil supplémentaire. 

Une centaine de passagers dont personnes âgés, femmes et enfants sont les victimes collatérales d'une mauvaise communication et gestion de crise dans ce genre de situation de la part de Air Mauritius.

Mécontents les passagers s’en sont pris aux responsables d’Air Mauritius. Et ces derniers auraient fait appel aux forces de l’ordre qui ont dû intervenir sur place hier, alors que les esprits s'échauffaient.

A noter que ce mercredi matin, 1er janvier, des passagers étaient encore obligés de rester à l’aéroport de Gillot, pour attendre leurs vols, alors qu’une partie des passagers ont pu être affrétés sur un vol d’Air Austral.

Mercredi 1 Janvier 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.