Société

Aéroport de Plaisance : Nouvelles stratégies adoptées pour traquer les passeurs de drogue

Jeudi 11 Octobre 2018

Les limiers de la Customs Anti-Narcotis Section (Cans) adoptent de meilleurs stratégie afin de traquer ceux qui ont ingurgité de la drogue et qui passent par l’aéroport.


Aéroport de Plaisance : Nouvelles stratégies adoptées pour traquer les passeurs de drogue
Des critères autrefois négligés sont maintenait pris en considération. Le ciblage des passagers ont évolué ainsi que le temps d’attente qui a diminué avant de prendre un avion vers les pays d’Afrique.

Le temps de transit des passagers est moins de deux heures afin d'éviter les risques et les menaces de ceux qui avalent les boulettes de drogue. Il faut savoir que si quelqu’un attend trop longtemps avant de prendre un vol, alors il risque la mort par overdose.

Une vérification est faite en amont afin de vérifier si toutes les personnes ont bien consommé un repas à bord de l’avion. Si tel n’est pas le cas,  la personne devient suspecte.

Le dispositif et les effectifs à l’aéroport ont été renforcés. Une permanence a été mise sur pied.

Au port, la mise en place du Marine Tracking System permet de repérer le mouvement des navires commerciaux dans nos eaux, ainsi que les bateaux de pêche et de plaisance. Grâce aux informations recueillies leur positionnement se fait en temps réel et une surveillance permanente des mouvements suspects.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 11 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.