Menu



Faits Divers

Accusation provisoire de blanchiment d'argent : Pas de déplacement à La Réunion pour Sada Curpen


Rédigé par E. Moris le Jeudi 13 Janvier 2022



Que nenni ! Sada Curpen, qui répond d’une accusation provisoire de blanchiment d’argent devant le tribunal de Mapou, ne pourra se rendre à l’île de La Réunion. Même si c’est pour une intervention chirurgicale.

Le tribunal de Mapou a refusé de lever l’ordre d’interdiction de voyager qui pesait sur Sada Curpen. C’est le 7 janvier que le magistrat Denis Veillien a rendu sa décision. Il a expliqué que l’intervention en question peut être pratiquée à Maurice. Sada Curpen, selon lui, veut se rendre à l’île de la Réunion par choix et non par obligation.

Rappelons que Sada Curpen avait été arrêté le 17 décembre 2020 après une perquisition de l’Icac à son domicile à Terre-Rouge. Des biens d’une valeur de plus de Rs 10 millions, soupçonnés de provenir des délits illicites, ont été saisis. Il répond d’une accusation provisoire de blanchiment d’argent devant le tribunal de Mapou.

Rappelons qu’un inspecteur de l’Icac avait indiqué en cour que Sada Curpen détient un passeport français et qu’il a beaucoup de proches en France. De ce fait, les risques qu’il prenne la fuite sont grands. Quant à Sada Curpen, il a expliqué qu’il a besoin d’être opéré pour déchirure de ligament.

Jeudi 13 Janvier 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.