Menu

Société

Accusation de harcèlement au sein du ministère des Affaires étrangères


Rédigé par E. Moris le Mercredi 18 Août 2021



Accusation de harcèlement et mise en demeure pour des dommages de Rs 15 millions… C’est du jamais vu au sein du ministère des Affaires étrangères à Maurice.

Rakesh Bhye Bhuckory, diplomate de carrière, qui a déjà occupé les fonctions de Deputy High Commissionner à Londres, a fait servir une mise en demeure à Haymandoyal Dillum, secrétaire aux affaires étrangères.

Rakesh Bhye Bhuckory l’accuse de harcèlement depuis janvier dernier. Cela, depuis qu’il a refusé de diriger le haut-commissariat mauricien au Pakistan. Rakesh Bhye Bhuckory soutient qu’il a deux collègues qui, tout comme lui, ont refusé des postes (en Éthiopie et en Égypte) mais n’ont pas subi de représailles. Le diplomate explique qu’il a refusé l’offre d’aller Islamabad compte tenu de la situation sanitaire et pour des raisons familiales. Rakesh Bhye Bhuckory réclame donc Rs 15 millions pour harcèlement moral, discrimination, humiliation et persécution.

Mercredi 18 Août 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.