Economie

Accord de pêche Japon-Maurice : Le Conseil des ministre noie le poisson !

Vendredi 5 Octobre 2018

Après la sortie du ministre Prem Koojoo qui pense qu’il n’y a pas de baleines dans les eaux mauriciennes, le moins qu'on puisse dire c'est qu'au sein du gouvernement, l'affaire a embarrassé le gouvernement jusqu'au plus haut sommet de l'Etat. 

Alors que le Premier ministre pensait surfer sur une certaine accalmie après la forte mobilisation sur le dossier Chagos et son petit discours aux Nations Unies, c'était mal connaître la grande cuvée 2014 de son gouvernement, qui accumule son lot de scandales et bourdes en tous genre.

Ce vendredi 5 octobre, au Conseil des ministres, l’accord de pêche entre le Japon et Maurice était à l'ordre du jour.

Avec l'intention de noyer le poisson, ils ont ressorti les accords signé en 2000 : la Federation of Japan Tuna Fisheries Cooperative Associations porterait uniquement sur la pêche au thon dans notre Zone économique exclusive.

On souligne aussi, histoire d'éteindre la polémique, qu'en 2017 aucun permis de pêche n’a été émis en faveur des chalutiers nippons et que Maurice est signataire de nombreuses conventions pour la protection des baleines. 

Dans des tentatives d'une communication d'urgence, il est aussi annoncé que Maurice est membre de la Commission baleinière internationale et a pris des mesures pour que ces conventions soient respectées. Et si on avait un doute :

«La pêche à la baleine ou à tout autre mammifère marin, même à des fins de recherche et à des fins scientifiques, n'est pas autorisée dans les eaux mauriciennes».
 
Sauf que venu ouvrir une ambassade à Port-Louis, le ministre des Affaires étrangères nippon Massahisa Sato s'est entretenu avec son homologue mauricien Vishnu Lutchmeenaraidoo, le 21 août 2018. 

Maurice a proposé à l'archipel asiatique un accès à sa Zone économique exclusive (ZEE) et à ses richesses. 
"Les Japonais peuvent venir pêcher dans nos eaux. Nous avons demandé au Japon de nous aider à construire un port de pêche qui peut recevoir 18 à 20 bateaux de pêche."
C’est ainsi que le ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo a invité le Pays du Soleil levant dans les eaux de Maurice, en échange d’un nouveau port et d’un coup de main dans le développement de l’industrie de la pêche. 

Pour rappel, ce récent accord n'a jamais été rendu public ! 

Lire également :


https://www.zinfos-moris.com/Prem-Koonjoo-n-a-jamais-vu-de-requins-ni-labalenn-dans-les-eaux-mauriciennes_a1694.html

https://www.zinfos-moris.com/Accord-de-peche-Japon-Maurice-Le-ministre-des-Affaires-etrangeres-Vishnu-Lutchmeenaraidoo-entretien-le-flou_a1291.html

Rédigé par E. Moris le Vendredi 5 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.