Menu


Faits Divers

Accident mortel à Port-Louis : L’ado de 15 ans au CYC et le propriétaire du véhicule dans le collimateur


Rédigé par E. Moris le Mardi 21 Janvier 2020



Le jeune de 15 ans, qui était au volant du véhicule qui a percuté mortellement un piéton et blessé une autre hier, a été conduit au Correctional Youth Centre hier.

C’est là qu’il a passé la nuit, en détention. Cela après que ses parents ont indiqué qu’ils ne seraient pas en mesure de réunir le montant de la caution, soit Rs 40 000. 

L’adolescent a été inculpé provisoirement d’homicide involontaire devant le tribunal de Port-Louis. Cet habitant de Roche-Bois travaille comme helper dans un restaurant de la capitale. Il a indiqué, lors de son interrogatoire, qu’il a l’habitude de garer ou de déplacer les véhicules des clients. 

Le véhicule à bord duquel il a heurté deux piétons, dont l’un (Mumtaz Bissessur, 68 ans) est décédé, est le gérant du restaurant. Il a été interrogé par la police. Le gérant a indiqué que l’adolescent, donc son employé, a pris la voiture sans son consentement. D’autant que les clés se trouvaient à l’intérieur du véhicule.

Une version qui n’a pas totalement convaincu les policiers. Surtout que l’adolescent a indiqué que c’est le boss qui lui a demandé de déplacer la voiture. Il sera de nouveau interrogé. Il risque gros ! 



1.Posté par Ouyouf le 22/01/2020 07:47
"Le véhicule à bord duquel il a heurté deux piétons, dont l’un (Mumtaz Bissessur, 68 ans) est décédé, est le gérant du restaurant. Il a été interrogé par la police. Le gérant a indiqué que l’adolescent, donc son employé, a pris la voiture sans son consentement. D’autant que les clés se trouvaient à l’intérieur du véhicule." Le gérant, il est mort ou pas?

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.