Justice

Accident mortel à Bois Marchand : Un premier revers pour le député Thierry Henry

Mardi 22 Janvier 2019

Capture.
Capture.
La motion des représentants du député, impliqué dans un accident qui a coûté la vie à une personne à Bois Marchand, a été rejetée.

Le prévenu voulait que l’identité d’un informateur de la police soit divulguée. Cette demande a été rejetée ce matin en cour intermédiaire.

Ainsi en a décidé le magistrat Sachin Boodhoo, qui a rendu son ruling. Il a soutenu que l’identité de l’informateur n’a aucune importance pour la bonne marche du procès.

Pour Thierry Henry et ses représentants, l’identité de l’informateur était importante étant donné qu’il avait donné des informations cruciales à l’enquêteur principal dans cette affaire.

Pour rappel, Thierry Henry fait l’objet de cinq accusations formelles devant la cour intermédiaire : homicide involontaire, conduite en état d’ivresse, refus de se soumettre à un alcootest, refus de se soumettre à un test sanguin ou d’urine et d’obstruction. Il est défendu par Me Hervé Duval.  

Lors de l'accident, l’épouse de Thierry Henri, Vicky Henry, avait confié à la police qu’elle avait percuté le piéton Stéphano André, un maçon de 23 ans. Sauf que le lendemain, Thierry Henry s’était rendu au poste de police de Terre-Rouge, avouant que c’est lui qui était au volant de la voiture et non son épouse.  

L’affaire a été renvoyée pour le 13 mars.

Rédigé par E. Moris le Mardi 22 Janvier 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.