Politique

Accident mortel à Barkly : Présence remarquée de l'opposition et absence des membres du gouvernement

Dimanche 23 Février 2020

Stevie Yannick Permal, un habitant de l’Avenue St-Louis, Belle-Rose, âgé de 27 ans est décédé après une collision avec un train du Métro Express à l’intersection de Barkly, Beau-Bassin dans la soirée de ce dimanche.

Selon les premiers éléments d’informations et témoins de la scène, le motocycliste a voulu traverser les rails devant le métro, ne respectant pas le feu de signalisation qui était rouge. Le ‘train capitain’ n’a pu éviter cette collision fatale.

Les pompiers ont été mandés sur place, la victime était coincée sous le métro. Il serait mort sur le coup. Une autopsie sera pratiquée ce lundi afin de déterminer les circonstances de l'accident.

La force policière était mobilisée également sur le lieu du drame, pour maintenir curieux et badauds.

Présence de Arvin Boolell, Patrick Assirvaden, Rajesh Bhagwan, Franco Quirin, Deven Nagalingum et Roshi Badhain, Karen Foo Kune ce soir et absence des membres du gouvernement.

Pluie de critiques ce soir après le drame, Zaed Nanhuck, conseiller municipal de Beau- Bassin/ Rose-Hill, qui n'a eu cesse de fustiger le ministre du Transport et du Light Rail, Alan Ganoo pour les graves manquement de sécurité, exige que ce dernier démissionne.

L'oiseau de mauvais augure avait prédit qu'un drame était inévitable, face au danger à chaque intersection du passage du tram. Il rappelle qu'il avait demandé des barrières de sécurité à la suite de l'accident survenu à l'angle des rues Vandeermeersch et Malartic.

Le leader de l’opposition, Arvin Boolell, s’est rendu sur les lieux et exige que l'enquête de la police puisse établir les responsabilités..

Rajesh Bhagwan, député du Mouvement militant Mauricien (MMM) n'a pas caché sa colère et son exaspération, martelant « gouverner, c’est prévoir».

Roshi Bhadain, le leader du Reform Party, s'en est pris directement à son ancien leader, Pravind Jugnauth rappelant qu'il avait prédit que ce gouvernement aura du sang sur les mains avec ce projet. 

 

Rédigé par E. Moris le Dimanche 23 Février 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.