Menu


Société

Accident à Wooton : l’Independent Police Complaints Commission aura la lourde tâche de poursuivre des policiers pour la première fois


Rédigé par E. Moris le Jeudi 19 Décembre 2019



Officiellement, il devait partir à la retraite depuis le 31 janvier 2019. Mais le commissaire de police Mario Nobin a obtenu une extension. Il est toujours en poste alors que ses compétences sont remises en question à chaque nouveau scandale qui secoue la police.

Si il s'est justifié dans l’affaire "Mike Brasse" en parlant de sa personne : «Je ne vois pas pourquoi une personne intègre doit céder sa place». Pas sûr, que le cas de l'accident Wooton puisse une nouvelle fois être balayée de la main.

Le décès du pompiste Rohit Gobin, tué sur son lieu de travail le 26 novembre, à Wooton, lors d’un accident impliquant un véhicule de police et des policiers, prend de l'ampleur face aux multiples "tentatives" de minimiser l'affaire.

Mais la question que tout le monde se pose, si dans l'affaire Mike Brasse, comment le commissaire de police peut-il enquêter sur lui-même, ce qui à ce jour n'a rien donné, comment la police va t-elle enquêter sur elle-même ?

Ce sera donc l’Independent Police Complaints Commission qui aura la lourde tâche de poursuivre des policiers pour la première fois. Une équipe d’enquêteurs qui ne font pas partie de la force policière enquêteront sur les policiers impliqués.

De son côté, le Central CID ne prévoit pas d’arrestation pour le moment sur un possible cas de non-assistance à personne en danger après l’accident impliquant un 4×4 de la police d’Eau Coulée à la station de service d’Indian Oil. Le dossier pourrait être transmis selon toute vraisemblance au Directeur des poursuites publiques afin d'y voir plus clair sur les circonstances de l'accident.
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.