Menu



Justice

Abus sexuels : ce chiffre incroyable révélé par le bureau du DPP


Rédigé par E. Moris le Jeudi 26 Novembre 2020



La moitié des cas référés au DPP sont des cas d’abus sexuels à l’encontre des enfants ou des femmes.

C’est ce qui est révélé dans la e-newsletter mensuelle du bureau de Me Satyajit Boolell ce jeudi. Il a été beaucoup question d’un atelier de travail organisé pour les officiers du bureau du DPP et axé sur les violences sexuelles et le trauma qui en découle. 

L’Acting Principal State Counsel Audrey Sunglee a souligné que ces cas sont sensibles et méritent une attention spéciale. Elle a souligné que la grande majorité des victimes viennent de familles vulnérables et bien souvent leurs agresseurs sont des proches. 

Elle a aussi expliqué que la différence d’âge entre le suspect et sa victime, les antécédents familiaux, la naissance d’un enfant à la suite du délit ou encore le temps que l’affaire prend pour arriver devant la justice comptent. L’article souligne que les psychologues Émilie Duval et Mélanie Vigier de Latour-Bérenger sont intervenues lors de cet atelier de travail. Il est aussi souligné que qu’une fille sur cinq et un garçon sur treize sont victimes de violences sexuelles.

Jeudi 26 Novembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.