Menu



Politique

Abbas Mamode en mode député indépendant...jusqu'à quand ?


Rédigé par E. Moris le Vendredi 30 Avril 2021

Un vent vicieux souffle sur l’opposition. Abbas Mamode a pris contact avec les élus du PTr à peine sa démission du PMSD officialisée. On peut d’ores et déjà parier qu’il l’avait sûrement fait avant aussi. Pas bête le Salim !



Des fois, un simple pion peut changer les cours d’une bataille. Salim Abbas Mamode n’est pas un député d’envergure nationale. N’empêche que les conséquences de sa démission du PMSD pourraient être grandes. On le voit déjà. 

Mais pour commencer, annonçons qu’il va siéger en indépendant… comme tous les démissionnaires. Jusqu’à quand ? Telle est la question. De plus, comme tous ceux qui claquent la porte d’un parti, il affirme qu’il y aura d’autres départs. 

Salim Abbas Mamode est assez longtemps en politique pour être conscient qu’être en solo aux prochaines élections, c’est aller droit à l’abattoir. C’est la raison pour laquelle il a pris contact avec les élus du PTr à peine sa démission du PMSD officialisée. On peut d’ores et déjà parier qu’il l’avait sûrement fait avant aussi. Pas bête le Salim ! 

Mais les conséquences de son départ se font déjà sentir. Cela a forcé le MMM, le PMSD, le Reform Party et Nando Bodha à rapidement concrétiser une alliance, baptisée l’Alliance de l’Espoir. Ce n’est pas une coïncidence. Car avec le départ de Salim Abbas Mamode de la basse-cour bleue, l’écart entre le nombre de députés du PTr et ceux de l’ex-entente diminue. Il est actuellement de 2 seulement, soit 12 (au PTr) contre 14 (l’Alliance de l’Espoir) avec Salim Abbas Mamode comme joker. 

S’il se joint au PTr, l’écart se réduit à une seule voix. Dans cette optique, difficile de croire que c’est simplement en prévision du 1er mai que le MMM, le PMSD, Nando Bodha et le parti sans député qu’est le Reform Party a officialisé une alliance ! 

Aujourd’hui, un vent vicieux souffle sur l’opposition.

Vendredi 30 Avril 2021


1.Posté par Caro le 02/05/2021 06:56
Vu sa gueule, on peut supposer qu il a deja gouté a la soupe infecte de la kwizin....

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.