Menu


Société

À la Wastewater Management Authority, ce sont les avocats qui se la coulent douce


Rédigé par E. Moris le Vendredi 20 Novembre 2020



« L’argent n’a pas d’odeur », avait dit l’empereur Vespassien, 70 ans après le début de notre ère. Et effectivement, le business des eaux usées et leurs contenus, est très lucratif. Il y a une autre catégorie qui s’enrichit grâce à la Wastewater Management Authority. Il s’agit des hommes de loi.

Un montant de Rs 5 425 000 a été versé à divers hommes de loi entre 2015 et 2019. Pourquoi ? Tout simplement pour présider/assister à des comités disciplinaires. Et certains ne prennent pas bon marché ! Les sommes varient entre Rs 20 000 et Rs 1 830 000.

Rappelons que ces comités disciplinaires avaient été institués afin d’entendre les arguments d’une vingtaine d’employés suspendus pour diverses raisons. Selon un document déposé par le ministre de l’Énergie Joe Lesjongard, l’on voit que Me Burty Francois a obtenu Rs 250 000, Me Colunday Kanen Rs 1 805 000, Me Dharamdev Doorga Rs 750 000, Me Kishna Dhondee Rs 1 830 000, Me Patrice Doger Speville Rs 225 000, Me Rajeshwar Bucktowonsing Rs 375 000, Me Neil Pillay Rs 75 000, Me Racheed Daureeawoo Rs 95 000 et Me Tamodaren Runghen Rs 20 000. 

Rappelons que des particuliers ont aussi assisté à ces comités. Ils ont touché un total de Rs 1 441 685.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.