Menu



Société

A l'île Maurice, le vaccin contre le Covid-19 n’est plus optionnel pour le secteur de la Santé et l'Education


Rédigé par E. Moris le Mardi 1 Juin 2021



Le vaccin anti-Covid est optionnel, ne cesse-t-on de dire au gouvernement. Mais bientôt ce ne sera pas le cas pour tous. En effet, de manière déguisée, le gouvernement le rend obligatoire pour le personnel de deux secteurs : la santé et l’éducation.

C’est ce que proposent les nouveaux règlements, sous la Quarantine Act, que le ministre de la Santé va introduire probablement mercredi. Ils entreront en vigueur à partir du 14 juin.

Que disent ces nouveaux règlements ? Tout simplement que toutes les catégories d’employés des institutions éducatives et de santé ne pourront avoir accès à leur lieu de travail si elles ne présentent pas un carnet de vaccination ou alors les résultats négatifs d’un test PCR effectué moins de 7 jours auparavant. Certes, là aussi c’est optionnel, diriez-vous. Mais il y a peu de chances qu’un médecin, infirmier ou enseignant va accepter de payer pour subir un test PCR chaque semaine. Donc, le vaccin va devenir indirectement obligatoire.

Rappelons que toutes les institutions scolaires et de santé, publiques ou privées. Dans un cas, cela va de la crèche jusqu’à l’université, en passant par les centres de formations. Et dans l’autre cas, cela va du dispensaire de quartier jusqu’à l’hôpital, en passant par les cliniques. Les patients et les élèves ne sont pas concernés par ces règlements. Il est précisé que toute personne qui enfreint ces règlements ou qui facilite une infraction est passible d’une amende maximale de Rs 500 000 et une peine d'emprisonnement ne dépassant pas cinq ans. Il y a de quoi réfléchir !

Mardi 1 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.