Menu



Santé

A l'île Maurice, le Covid-19 fait grimper la moyenne des décès quotidiens


Rédigé par E. Moris le Lundi 22 Novembre 2021



Capture d'écran
Capture d'écran
Nous sommes actuellement à une moyenne de 39 décès par jour. Prenons la période du 7 au 20 décembre.

En 2019, le nombre de morts s’élevait à 328. Pour la même période en 2020, le nombre de décès est de 357. Toutefois, pour 2021, le chiffre fait un bond spectaculaire. Il passe à 542. D’ailleurs, pour le seul jour du 20 novembre, 52 décès ont été enregistrés.

Une analyse de ces chiffres montre que la moyenne est passée de 23 en 2019, à 25 en 2020 pour atteindre 39 en 2021. Notons que Statistics Mauritius prévoyait 11 210 décès pour l’année 2021. Mais, elle devra réviser ses prévisions. Toutefois, l’on ne parle là que des chiffres. Attardons-nous sur les vies.

Selon certains calculs, à ce lundi matin 22 novembre 2021, 6 décès liés au Covid-19 auraient été enregistrés ces dernières 24 heures. Difficile de confirmer ! Ce qui retient surtout l’attention, c’est qu’une seconde femme est décédée quelques jours après son accouchement. Nellah M., 38 ans, avait été testée positive quelques jours après avoir donné naissance à son troisième enfant, une petite fille. Avant elle, le 19 novembre dernier, il y a eu Suhaylah N., 20 ans, décédée elle aussi 10 jours après son accouchement. Une enseignante de 37 ans aussi est décédée de la Covid-19 ce matin.

Yushreen M. était une employée de la Beau-Bassin SSS (Girls). Cette habitante de Saint-Pierre était mère de deux enfants. Parmi les autres victimes du Covid-19, une jeune femme de 32 ans, souffrant d’asthme et d’autres comorbidités. Elle avait été testée positive, il y a environ, une dizaine de jours. Il y a aussi deux autres patients qui sont décédés hier. Ils étaient dans deux hôpitaux différents. Gopalsamy P., 92 ans, habitait Sainte-Croix. Il est décédé à l’hôpital Jeetoo. Quant à Dhunwuntee B., 75 ans, un habitant de Triolet, il est  mort à l’hôpital SSR. La cause du décès, dans les deux cas, est une pneumonie due au Covid-19.

Lundi 22 Novembre 2021


1.Posté par JD974 le 22/11/2021 16:58
Pourquoi ne pas demander à l'OMS ce qu'elle avait accordé à certains Etats Indiens ? Quoi ? Mais l'Ivermectine tout simplement : 8 dollars le kilo en Chine.

2.Posté par Yan le 23/11/2021 06:14
Vous le dites vous même dans vos chiffres (enfin vous en citez) : nous sommes très loin de l'hécatombe annoncée !

Je regrette que le ton employé dans vos articles soient au catastrophmisme, augmentant la peur du lecteur, plutôt que profiter de votre ton indépendant.
C'est bien dommage, et pas très productif.

3.Posté par JD974 le 23/11/2021 11:32
En Indes, ce n'est pas une catastrophe, mais une stupéfaction. Avec le soutien du CDC des États-Unis, sous l’égide de l’OMS: “L’OMS aidera également le gouvernement de l’Uttar Pradesh.”

Cinq semaines après le début de cette campagne, mi-juin, les nouveaux cas avaient chuté de 97 %, passant de 310 783 cas en avril à 8 986 le 4 juin selon ZeeNews of India du 14 juin. Le 2 juillet le nombre de cas avait diminué de 99 %.

Début août le contenu des kits est dévoilé par une partie de la presse : Ivermectine, Doxycycline, Zinc et Vit D.

L’OMS et le CDC ont distribué ces produits en Inde, tout en les déconseillant au reste du monde.

Fin août 2021, les médias indiens remarquaient l’écart entre le succès massif de l’Uttar Pradesh et l’échec relatif d’autres États, comme le Kerala. Fin août, le Kerala (20% de vaccinés), avec ses 35 millions d’habitants signalait 31 445 nouveaux cas (et 215 décès) en une journée, alors que l’Uttar Pradesh (5% de vaccinés), avec une population de près de 240 millions d’habitants, ne signalait que 22 cas (2 décès) le même jour.

4.Posté par JD974 le 24/11/2021 09:15
John CAMPBELL nous explique le miracle japonais sur la COVID par l'ivermectine. Mais aussi la possibilité que le SARS 2 disparaisse comme ce fut le cas du SARS 1 par des défenses naturelles.

https://www.youtube.com/watch?v=E1GF0H9V_1g

5.Posté par JD974 le 24/11/2021 10:32
John CAMPBELL nous explique le miracle japonais sur la COVID par l'ivermectine. Mais aussi la possibilité que le SARS 2 disparaisse comme ce fut le cas du SARS 1 par des défenses naturelles.

https://www.youtube.com/watch?v=E1GF0H9V_1g

6.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 24/11/2021 13:19
39 morts par jour (c'est monstrueux comme chiffre) et frontières ouvertes pour les touristes sans risques pour eux soi-disant.
Tout cela est la faute du 1er ministre Pravind Jugnauth.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.