Menu



Régions Océan Indien

À St-Brandon : le bâtiment qui sert d’abri aux officiers de la NCG dans un état piteux


Rédigé par E. Moris le Samedi 27 Février 2021



Petit archipel au milieu de l'océan Indien, Saint-Brandon est l’incarnation parfaite de l’atoll désert renfermant un lagon turquoise aux eaux claires et pures. A un peu plus de 400 kilomètres des côtes de Maurice, l’archipel est inhabité, hormis la présence intermittente de quelques garde-côtes, pêcheurs et météorologues qui y vivent une partie de l'année.

Immenses plages de sable fin, elle est une destination privilégiée pour les amoureux de la pêche et de la nature...Il faut également savoir que tout Mauricien a le droit de se rendre sur l’archipel, à condition d’avoir un bateau en état de faire la traversée. 

Derrière la carte postale de ce petit paradis insulaire, c'est le manque d'entretien et les conditions où vivent les officiers de la National Coast Guard (NCG) qui sont dénoncés par leurs collègues mauriciens. Des photos circulent montrant l'état du bâtiment qui leur sert d’abri. Un matériel obsolète mis à leur disposition et des radars qui fonctionnent au petit bonheur la chance. Alors que la mission première de ces officiers est de patrouiller la région et assurer la sécurité de ceux présents.

Sans parler des dizaines de tonneaux contenant de l’essence ou de l’huile utilisé pour alimenter les générateurs abandonnés depuis perpette sur l’île. Sans compter selon l'enquête du journal le Defi, que 
"l’héliport construit sur l’île Raphaël, au coût de plus de Rs 20 millions, il y a quelques années est impraticable. La moitié des infrastructures a été emportée par les flots. Or, cet héliport, qui n’aurait jamais été utilisé, devait servir pour évacuer des blessés ou des malades".

 



Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.