Menu

Santé

A L'île Maurice vous pourrez respirer sans masque...mais en plein hiver !


Rédigé par E. Moris le Lundi 30 Mai 2022

Plus de 52 pays à travers le monde ont fait tomber le masque, mettant fin au port obligatoire du masque dans les transports collectifs ou lieux publics.



Et à Maurice ? Le port du masque reste applicable jusqu’au 30 juin. Une restriction lucrative en termes de contraventions et de commercialisation des maques.

Bien que le maintien du masque protège les personnes à risque du Covid-19, il est possible de revoir les restrictions et gestes barrières, notamment dans un espace ouvert et extérieur, doté d’une bonne aération et ventilation. Par exemple, si on marche dans la rue ou pratique du sport. Selon les professionnels de Santé, le port du masque à l’intérieur peut être conservé mais il faut pouvoir retrouver une certaine normalité. Réduire les restrictions et assouplir les lois est possible sachant que plus de 80 % des Mauriciens sont immunisés ayant reçu la dose de rappel. Et surtout que d’après les communiqués du ministère de la Santé, les contaminations diminuent chaque jour. Il en va de même pour la sévérité de la maladie et les admissions à l’hôpital.

 

Lundi 30 Mai 2022


1.Posté par pharma le 31/05/2022 04:34
Vos informations ne sont pas tout à fait vraies. Le masque en extérieur n’a jamais protégé de rien, de nombreuses études le prouvent. Le vaccin n’a protégé que les personnes fragiles, et encore, rien de sérieux ne peut le prouver. Ça ne servait à rien de vacciner des personnes sans risque. On commence à comprendre et à noter les nombreux effets indésirables à vie. Des pays organisent même des réunions officielles autour de cela. Cette maladie n’est plus une pandémie depuis bien longtemps. Seul le contrôle de la population est en question. La santé n’a rien à voir là dedans.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.