Menu

Politique

A Dublin, Alan Ganoo fait les yeux doux à la diaspora


Rédigé par E. Moris le Dimanche 10 Avril 2022



Dubaï, Dublin...Le ministre des Affaires étrangères, Alan Ganoo, s'éclate à l'étranger. Maurice était parmi l’un des 12 pays à participer au sommet de  l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et du gouvernement irlandais, qui s'est tenu les 4 et 5 avril.

Et comme si cela ne suffit pas, cette réunion avait uniquement pour but de préparer l’International Migration Review Forum, organisé par les Nations Unies à New York du 17 au 20 mai. Il permettra de faire le point sur les développements internationaux et les réalisations dans le domaine de la migration.

Dans son intervention, le ministre Ganoo a souligné l’importance de la diaspora mauricienne, « qui peut apporter une contribution majeure au développement socio-économique » du pays, dit-il. Il a ensuite mentionné la mise en place d’un programme de la diaspora mauricienne visant à fournir des incitations fiscales en faveur des membres de la diaspora désirant revenir et investir à Maurice. 

Pourtant, alors que le divorce est entamé, dans un bras de fer entre les hautes sphères de l'Etat et les citoyens. Les Mauriciens continuent d'exprimer t leur ras-le-bol en dénonçant la corruption, les inégalités sociales, la mainmise sur le pouvoir de certaines familles et un régime perçu comme de plus en plus autoritaire. Ce mouvement de contre-pouvoir ne peut plus être ignoré. La cote du chef de l'État recule au sein de son socle électoral, et affiche un net recul auprès des électeurs, même dans les villages. Le Premier ministre dévisse aussi chez les personnes âgées. Concernant la participation de la diaspora mauricienne aux différentes marches pacifiques réclamant sa démission ainsi que celle de son gouvernement. Pravind Jugnauth a critiqué les Mauriciens vivant à l’étranger, allant jusqu’à questionner leur patriotisme. 

« Il n’y a pas eu la moindre manifestation de la diaspora lorsque la Cour Internationale de Justice (CIJ) avait plaidée en faveur de Maurice dans le dossier Chagos. Apre ou vinn dir ou patriot ! Apre ou vinn dir ou kontan ou pei ! ».

Rappelons cependant qu'à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de l’International Conference of the Mauritian Academic Diaspora 2018, le Premier ministre n'a eu de cesse de flatter l’expérience et la connaissance de la diaspora, qui sont une ressource inestimable pour Maurice. Un appel est même lancée à l'intention de ces Mauriciens qui n’ont, aucune intention de rentrer au pays : «Vous pouvez rester dans votre pays d’adoption. Cela ne vous empêche pas d’investir dans l’avenir de Maurice.» 

Rappelons que les Mauriciens à l'étranger participent à l'économie du pays, en payant des impôts, en investissant dans l'immobilier ou en envoyant des devises étrangères, sans compter qu'ils sont les meilleurs porte-parole pour l'image du pays.

 


Dimanche 10 Avril 2022


1.Posté par Caro le 10/04/2022 10:50
Pourquoi les mauriciens qui le peuvent resteraient à Maurice pour supporter la misère, la corruption et toute cette clique d incapables et de profiteurs qu est ce gouvernement raciste

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.