Menu

Politique

77e Assemblée générale des Nations Unies à New York : Les belles paroles de Pra20


Rédigé par E. Moris le Mercredi 21 Septembre 2022



À l'étranger, on voit les choses de manière plus claire... plus nette aussi. Lundi, dans un message vidéo diffusé au Transforming Education Summit, en marge de la 77e Assemblée générale des Nations Unies à New York, Pravind Jugnauth a évoqué la nécessité de réactualiser les cursus scolaires aux réalités nouvelles.

Il affirme que l’éducation, qui est un droit humain, doit être accessible à la population de manière équitable et inclusive. Évidemment, il a évoqué ce que le gouvernement mauricien a fait en raison de la pandémie. Il soutient que Maurice aurait développé et mis en œuvre certaines stratégies payantes, comme l’apprentissage à distance. Il est même allé jusqu'à souligner que le gouvernement a accordé une attention particulière aux étudiants issus de groupes vulnérables... histoire de leur permettre de bénéficier de la numérisation accélérée du système éducatif. Sauf qu'il ne dit pas que toute une génération a perdu une année ! Car si tout a bien marché, pourquoi a-t-on eu un troisième trimestre étalé sur une année ?

Le Premier ministre affirme que le gouvernement est déterminé à améliorer et harmoniser les écoles du cycle pré-primaire, ainsi que le rehaussement du niveau d’apprentissage numérique. Mais pour ce faire, il fait investir dans les infrastructures et la connectivité, réactualiser les cursus scolaires aux réalités nouvelles et former le personnel. C'est tout un programme! Sauf qu'une fois de retour au pays, nos dirigeants ont tendance à, de nouveau, avoir une vision floue de la situation.


Mercredi 21 Septembre 2022


1.Posté par Caro le 21/09/2022 15:15
C est son ami Poutine qui l a appris à raconter des galejades et des balivernes????

2.Posté par Peter le 22/09/2022 08:18
De belles paroles ,malheureusement sans effet reel,triste constat .

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.