Société

72nd Independence Day of India

Mardi 14 Août 2018

15 août 1947, après plusieurs siècles de domination coloniale l’Inde britannique s’émancipait et donnait naissance à deux États : l’Inde hindoue et le Pakistan.


Nés de la partition de l’Empire britannique des Indes dans la nuit du 14 au 15 août 1947, le Pakistan a été créé le 14 août et l’Inde est indépendante depuis le 15 août de la même année.

Ce 15 août 1947, après plusieurs siècles de domination coloniale et quelques décennies de velléités d’indépendance, l’Inde britannique s’émancipait et donnait naissance, à deux États : l’Inde majoritairement hindoue et le Pakistan majoritairement musulman.

Quelques mois plus tôt, le 24 mars 1947, Lord Louis Mountbatten, cousin de la future reine Elizabeth II, avait été nommé vice-roi et gouverneur général des Indes par le premier ministre britannique, avec pour objectif de conduire l’Empire britannique des Indes vers l’indépendance.

Une nomination rendue nécessaire à la suite de massacres collectifs entre hindous et musulmans au cours de l’année 1946, qui menaçaient la stabilité du sous-continent indien.

Mountbatten, qui voulait aller vite et après plusieurs semaines de négociations avec Gandhi, Nehru, le gouverneur intérimaire du British Raj et Jinnah, le chef de la Ligue musulmane qui militait pour la création d’un État musulman, finissait par céder à ce dernier.

En juillet 1947, le Parlement britannique votait alors l’Indian Independance Act qui prévoyait, pour le 15 août, outre l’indépendance de l’Inde, la création d’un État pakistanais constitué d’une partie du Bengale (qui deviendra le Bangladesh en 1971) et des États du Sind, du Baloutchistan, d’une partie du Pendjab, et de provinces frontalières du Nord-Ouest du Penjab.


Dans le même temps, la plupart des souverains des États princiers qui composaient l’Inde avaient fait le choix de rejoindre l’un ou l’autre de ces nouveaux pays, à l’exception notable du souverain du Cachemire et de celui de l’État d’Hyderabad.

Au point de vue international, l’Hindoustan devait remplacer l’Inde à l’ONU.

Mais la partition de l’Empire entraîna l’exode de près de 10 millions d’individus et provoqua des massacres terribles.

« Je ne quitterai pas Delhi avant que la capitale n’ait repris son état normal » avait alors dit Gandhi. Il sera assassiné par un fanatique hindou à New Delhi le 30 janvier 1948.

 

Rédigé par Administrateur ZinfosMoris le Mardi 14 Août 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.