Menu


Un autre regard

[7 Summits Africa-Team Mauritius] Le défi de deux Mauriciens : Xavier Koenig et Teshil Gangaram


Rédigé par E. Moris le Vendredi 16 Novembre 2018

Crédit photo : Page FB 7 Summits Africa-Team Mauritius.



Qu'est-ce que 7 Summits Africa?

En décembre 2017, une petite équipe d'aventuriers a mené à bien une expédition «Première mondiale» en escaladant 7 sommets de montagne en Afrique, en 7 semaines (consécutives) dans 5 pays.

Les montagnes comprennent les monts Kilimandjaro et Kenya, les monts Stanley et Speke, les monts Meru, Karisimbi et Nyiragongo (volcan actif).

Cette réalisation a conduit à un objectif plus ambitieux: une expédition panafricaine sur le mont Everest en 2020. Les expéditions 2018 et 2019 seront utilisées pour sélectionner et former une équipe africaine en vue de la tentative du mont Everest à 2020.

L'édition 2018 a lieu du 4 novembre au 6 décembre 2018. Il s’agit de la première partie de sélection de l’édition 2020 du Mt Everest. L'équipe de montagne s'attaquera à 10 des plus hauts sommets d'Afrique en un peu plus de 4 semaines.

Quatre sommets dans les montagnes Rwenzori en Ouganda, suivis par les trois sommets du mont Kenya - Lenana, Nelion et Batian. Direction vers la Tanzanie pour le mont Meru, le pic technique de Mawenzi et le pic Uhuru sur le mont Kilimanjaro.

 

10 sommets en 4 semaines c'est le défi de deux mauriciens :  Xavier Koenig et Teshil Gangaram 

La Team Mauritius est sortie du parc national des Rwenzori Mountains , Ouganda, ce mercredi après avoir gravi les Monts Speke (4890m), Stanley (Margerita Peak, 5109m, le plus haut sommet Ougandais), et Baker (4843m), les 9, 11 et 13 Novembre respectivement.

Sauf contestataires, Xavier Koenig et Teshil Gangaram sont les premiers Mauriciens à atteindre ces sommets durant le même voyage.

Ils furent coupés du monde, ne pouvant se connecter aux réseaux téléphoniques qu’en cas d’urgence. L'approche des Rwenzoris a commencé le 6 Novembre et a duré 3 jours, à travers la forêt pluviale et les marécages interminables qui constituent le parc national pendant la saison des pluies.

Le gain d’altitude rapide rendit leur acclimatation et l’ascension de ces premiers sommets difficiles, avec un temps moyen de 12 heures par montagne, commençant aux petites heures du matin pour être redescendus avant la nuit.

L’équipe a traversé les glaciers du Mont Stanley et gravit le Mont Baker sous la neige, par mauvais temps, et est désormais soudée par cette première étape.

7 Summits Africa s’attaquera au Mont Kenya dans les prochains jours. 





1.Posté par Manoj le 17/11/2018 09:34 (depuis mobile)
Je suis très inspiré.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.