Menu



Régions Océan Indien

32 éléments de la Special Mobile Force bloqués à Rodrigues depuis février


Rédigé par E. Moris le Jeudi 17 Juin 2021



32 éléments de la Special Mobile Force qui étaient posté à Rodrigues depuis février ne peuvent rentrer au pays. Non pas parce qu’il n’y a pas de vol ! Ils ne peuvent revenir à Maurice parce qu’il n’y a pas suffisamment de places en quarantaine.

Leur mission initialement devait durer 40 jours seulement. Mais cela fera bientôt cinq mois que les soldats sont en vadrouille à Rodrigues. Le problème, c’est que ceux devant assurer la relève doivent arriver sur place. Tout cela fait que nos soldats ne peuvent pas retourner chez eux alors qu’ils sont toujours sur le territoire mauricien.

Jeudi 17 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.