Menu



Société

244 cas de violence domestique durant le confinement


Rédigé par E. Moris le Samedi 9 Mai 2020



C’est un des plus graves problèmes du confinement ! Il accentue la violence domestique. Ou du moins ne permet pas de le combattre.

Ainsi, 244 cas de brutalités sous le toit familial ont été enregistrés sur la hotline du ministère de l’Égalité des genres depuis le 20 mars.

Pour beaucoup de spécialistes, le stress du confinement peut favoriser un comportement violent. Mais le problème, c’est que la victime, qui est coincée 24 heures sur 24 avec l’agresseur, ne peut demander de l’aide.

C’est la raison pour laquelle, dans les médias, la ministre de l’Égalité des genres appelle à la solidarité de la communauté.

Samedi 9 Mai 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.