Menu



Société

24 578 personnes verbalisées pour infractions aux règles du confinement


Rédigé par E. Moris le Vendredi 2 Juillet 2021



Espérons que tout ce beau monde ne sera pas condamné à une peine de prison. Sinon, il n’y aura pas suffisamment d’établissements pénitentiaires pour les confiner. Car depuis le 10 mars à ce jour, 24 578 personnes sont accusées d’avoir enfreint les restrictions sanitaires.

Cela va de l’ordre de rester chez soi jusqu’au non-respect de la distanciation physique en passant par le port du masque. Tout contrevenant risque jusqu’à Rs 500 000 d’amende et cinq ans d’emprisonnement.

Du côté des Casernes centrales, on veut boucler tous ces dossiers et traduire les contrevenants devant la justice le plus rapidement possible. Notons qu’il y a eu 13 006 contraventions pour non-respect du confinement, 10 006 contraventions pour non-port du masque et 1 566 pour non-respect de la distanciation physique.

La première condamnation pour non-respect de ces mesures est intervenue la semaine dernière. Un homme qui avait quitté sans permission l’hôtel Pearl Beach le 11 juin, alors qu’il était en quarantaine, a été condamné à une amende de Rs 1 000 et trois semaines d’emprisonnement. Pourtant, il s’était constitué prisonnier à la police de La Tour-Koenig le lendemain. Mais enfreindre la Quarantine Act n’est pas un jeu.

Vendredi 2 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.