Menu


Un autre regard

đź“· Pension vieillesse : Les Mauriciens ont de l'imagination


Rédigé par E. Moris le Jeudi 3 Octobre 2019



Le Premier ministre et ministre des Finances  a de nouveau sorti une promesse Ă©lectorale envers les personnes âgĂ©es de son chapeau en pleine campagne Ă©lectorale, agissant plus comme le leader de son parti qu'en tant que Premier ministre.

A l'occasion de la journĂ©e internationale des personnes âgĂ©es, en voulant doubler la mise avec une pension de vieillesse qui passera Ă  Rs 13 500 si Pravind Jugnauth est hypothĂ©tiquement Ă©lu, n'y a-t-il pas un risque de la surenchère de trop ? 

Cette annonce du Premier ministre, Pravind Jugnauth, a pris tout le monde de court le 1er octobre, inquiétant au passage les économistes et irritant les jeunes qui n'y voient là qu'un trop grand écart avec le salaire minimum. C'est sur les réseaux sociaux que les Mauriciens se sont exprimés.

Quand au ministre mentor et de la DĂ©fense, invitĂ© d’honneur Ă  l’inauguration du nouveau poste de police de Pamplemousses, hier, mercredi 2 octobre rĂ©agissant aux critiques sur la pension de vieillesse Ă  Rs 13 500, : Â«Ki ou le? Mo koup zot lalang?»

PressĂ© de question par quelques journalistes, il conclue : Â«Bon zis pou koup zot lalang.»

Pension vieillesse : Promesse ou chantage Ă©lectorale ?

đź“· Pension vieillesse : Les Mauriciens ont de l'imagination


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.