Menu


Société

đŸ“· Chasse commerciale : Yushin Maru No.2, le "cĂ©lĂšbre" navire baleinier japonais est Ă  Port Louis


Rédigé par E. Moris le Jeudi 2 Janvier 2020

Vendredi 27 décembre, un baleinier japonais a accosté au quai E à Port Louis, aprÚs avoir quitté le Japon le 6 décembre 2019.



Route empruntée par le Yushin Maru No.2 aprÚs son départ du Japon le 6 décembre 2019.
Route empruntée par le Yushin Maru No.2 aprÚs son départ du Japon le 6 décembre 2019.
Le cĂ©lĂšbre navire de mise Ă  mort des baleines a Ă©tĂ© envoyĂ© en expĂ©dition «non lĂ©tale» par les pĂȘcheries japonaises pour enquĂȘter sur les populations de Minke et autres baleines dans les eaux glaciales au large de l'Antarctique.

Il s'agit de la premiĂšre expĂ©dition «non lĂ©tale» aprĂšs le retrait du Japon de la CBI en janvier 2019 et la premiĂšre annĂ©e oĂč les baleines ne seront pas tuĂ©es dans le sanctuaire des baleines de l'ocĂ©an Austral.

Toujours dans le port arrivant de Colombo le mĂȘme jour et dont le dĂ©part est prĂ©vu le mĂȘme jour (30 dĂ©cembre 2019) se trouve le navire de recherche japonais «Mirai».

Accord de pĂȘche Japon-Maurice : Y-a-t-il un risque pour les baleines dans les eaux mauriciennes ?

Le «Mirai» est exploitĂ© par la JAMSTEC (Agence japonaise pour les sciences et technologies marines et terrestres) et transporte une gamme complĂšte d’équipements de recherche ocĂ©anographique.

Nous ne pouvons pas confirmer si les deux navires opéreront ensemble en Antarctique, mais leurs dates d'arrivée et de départ simultanées seraient trÚs fortuites.

AprĂšs la prise de ces images, le Yushin Maru No.2 a Ă©teint son AIS, alors qu'il se trouve actuellement Ă  Port Louis. A surveiller si le ‘Yushin Maru No.2 remet son AIS en marche avant de partir,  dans le cas contraire ce serait illĂ©gal et se posera donc des questions quant Ă  ses plans et intentions.

Accord de pĂȘche Japon-Maurice, le ministre des Affaires Ă©trangĂšres entretient le flou

En espĂ©rant que de «vraies» recherches pourront effectivement ĂȘtre entreprises cette annĂ©e, contrairement aux dĂ©cennies prĂ©cĂ©dentes oĂč de fausses recherches ont Ă©tĂ© menĂ©es par la flotte baleiniĂšre japonaise de l'IC pour couvrir la chasse commerciale illĂ©gale.

Si le «Mirai» doit fonctionner avec le «Yushin Maru n ° 2», cela peut ĂȘtre le dĂ©but de recherches rĂ©elles, mais il est bon de rappeler que la chasse Ă  la baleine est toujours en cours dans les eaux japonaises cette annĂ©e, avec 227 baleines tuĂ©es.

Source : Ocean Asia.
Page : Fight For Future (Mauritius).

N'oublions pas que les accords de pĂȘche Maurice/Japon n'ont jamais Ă©tĂ© publiĂ©s et on ignore encore ce qu'il contient. 
 

Le Yushin Maru No.2. Le harpon a été retiré, bien que le support soit toujours en place et recouvert d'une bùche verte.
Le Yushin Maru No.2. Le harpon a été retiré, bien que le support soit toujours en place et recouvert d'une bùche verte.




1.Posté par Fabian le 02/01/2020 08:53 (depuis mobile)
Cet article ressemble étrangement à celui que j ai publié sur mon groupe #fightforfuture le 30/12
Mais je remercie zinfos-moris de le porter Ă  la connaissance du grand public.
N hésitez pas à nous rejoindre sur fb.

2.Posté par ANTIVOL le 02/01/2020 13:21
Ce navire japonnais est certainement en route pour aller rĂ©cupĂ©rer Carlos Gohn au Liban. C'est de la pĂȘche au trĂšs gros.
Ceci dit que les Japonnais "assassins" aillent chercher des islamistes terroristes
pour faire des sushis hallal et laissent nos baleines tranquilles.
Cela fait un moment que ces individus rodent autour des Seychelles, Madagascar et Maurice. C'est à dire la réserve du bassin ouest de l'océan indien. Ils n'ont aucune empathie pour les espÚces du monde marin ces décadents.

3.Posté par Jean Claude le 03/01/2020 07:42
OĂč se cache le Koonjoo maintenant?
Se baigne-t-il dans le sang de ces baleines assassinées?

4.Posté par MICHOU le 03/01/2020 17:02
Il a entendu parler de requins

Nouveau commentaire :

RĂšgles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscĂšne, relatif Ă  l’intolĂ©rance religieuse, Ă  la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera tolĂ©rĂ©. Le droit Ă  la libertĂ© d’expression est important, mais il doit ĂȘtre exercĂ© dans les limites lĂ©gales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critĂšres sera supprimĂ© sans prĂ©avis.