Menu


Société

▶️ Une vidéo de Kailesh Jagutpal au Parlement refait surface : «Toutes les mesures sont respectées»


Rédigé par E. Moris le Mardi 24 Mars 2020



Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a annoncé de fermer dès ce soir les supermarchés, boutiques, boulangeries jusqu'au 31 mars afin de protéger la population.

Une annonce qui passe mal, Pravind Juganuth a accusé les Mauriciens de faire preuve d'indiscipline et d'irresponsabilité. Sous le choc et en colère, ce sont des Mauriciens indignés qui ont ressorti une vidéo datant du  3 février dernier au Parlement. "Pa bliye kouma zot ti pe pran nisa dan parlaman le 3 fevriye kan ti pe soulev sa lkmm ki ti pe atann nou la. Ala nou la. Aster la. Sitiasion sou kontrol, tou dan lord. Aster pe rod fer tou pou blam Lapopilasion !"

Emission spéciale Covid-19 à la MBC, pendant deux heures, le ministre de la Santé affirme qu'il n'y a aucun cas à Maurice.

La Private Notice Question du 3 février, portait sur le Coronavirus, et a été une joute verbale animée entre deux médecins. Alors qu’Arvin Boolell, le leader de l’opposition, affirme que le ministre de la Santé agit comme un pyromane qui ne prend pas cette épidémie au sérieux, le Dr Kailesh Jagutpal, lui, affirme qu’il n’y a pas lieu d’affoler la population, surtout que son ministère a pris toutes les mesures nécessaires. «La transmission se fait à travers des gouttelettes et le seul moyen de protection est les masques. On ne peut pas demander aux officiers de porter toutes sortes de combinaisons», a-t-il ironisé. 

La nonchalance de Pravind Jugnauth face à l'épidémie fait tiquer les Mauriciens.



 

Crédit vidéo : L'express



Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.