Société

▶️ Un autre cas de forte suspicion de "magouille" électorale

Jeudi 7 Novembre 2019

Un autre cas de nom rayé sur le registre électoral.

Après le cas de Bibi Nassimah Arlando qui s'est déplacée pour accomplir son devoir civique, à l’école Ramnarain Roy, à Bel-Air, dans la circonscription no 10, (Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est), ce jeudi matin, et qui a eu droit à une mauvaise surprise, lorsque les fonctionnaires de la commission électorale lui ont annoncé que son nom était déjà rayé, donc qu’elle avait voté.

C'est une autre personne dont l'identité a été usurpé. Quelqu'un a voté à sa place.

C'est après son travail, que cet électeur M.F, s'est rendu dans sa circonscription au n°4 ( (Port-Louis Nord―Montagne-Longue) pour faire son devoir de citoyen. Il s'est malheureusement rendu compte qu'avant même de pouvoir voter, son nom était rayé !

Une plainte a été déposée auprès de la station de police de Abercrombie.
 

Crédit vidéo : Akash Sobrun


Rédigé par E. Moris le Jeudi 7 Novembre 2019


1.Posté par Liberté Sans Frontière le 08/11/2019 23:23
It's more than obvious that there has been massive rigging in these elections. The results do not reflect the real votes of the People.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.