Société

▶️ Un autre cas de forte suspicion de "magouille" électorale

Jeudi 7 Novembre 2019

Un autre cas de nom rayé sur le registre électoral.

Après le cas de Bibi Nassimah Arlando qui s'est déplacée pour accomplir son devoir civique, à l’école Ramnarain Roy, à Bel-Air, dans la circonscription no 10, (Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est), ce jeudi matin, et qui a eu droit à une mauvaise surprise, lorsque les fonctionnaires de la commission électorale lui ont annoncé que son nom était déjà rayé, donc qu’elle avait voté.

C'est une autre personne dont l'identité a été usurpé. Quelqu'un a voté à sa place.

C'est après son travail, que cet électeur M.F, s'est rendu dans sa circonscription au n°4 ( (Port-Louis Nord―Montagne-Longue) pour faire son devoir de citoyen. Il s'est malheureusement rendu compte qu'avant même de pouvoir voter, son nom était rayé !

Une plainte a été déposée auprès de la station de police de Abercrombie.
 

Crédit vidéo : Akash Sobrun


Rédigé par E. Moris le Jeudi 7 Novembre 2019


1.Posté par Liberté Sans Frontière le 08/11/2019 23:23
It's more than obvious that there has been massive rigging in these elections. The results do not reflect the real votes of the People.

2.Posté par Farheen le 11/11/2019 16:28 (depuis mobile)
Hi... could see clearly that this election is a thief one... how could all these name missing and people boting in others place even that dead people name have been voting... govt have shown his real face during this election...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.