Menu


Société

▶️ Rezistans ek Alternativ estime que c'est la première fois qu'une élection suscite autant de controverses


Rédigé par E. Moris le Samedi 23 Novembre 2019



Lors de la conférence de presse hebdomadaire de Rezistans ek Alternativ ce samedi 23 novembre, les membres du Collectif ont fait part de leurs inquiétudes concernant les controverses entourant les élections législatives.

Des mesures ont été proposées pour remédier à certaines failles, notamment celle de permettre aux citoyens non-inscrits d’intégrer la liste électorale une fois l’Assemblée nationale dissoute ou encore organiser un débat public avant d’élaborer le code de conduite pour les partis politiques dans le cadre des législatives. 

Selon Stefan Gua, il faudra également encadrer le pouvoir du Premier ministre à décider seule de la date de la dissolution du Parlement et de l’organisation des législatives. Manjusha Coonjan, membre exécutif du parti, avance pour sa part, que c’est pour la première fois depuis notre indépendance qu’une élection suscite autant de controverses.
 

Crédit vidéo : Rezistans ek Alternativ



Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.