Menu


Société

▶️ [Coronavirus] 40 Italiens rentrés de Maurice parlent de : «cauchemar» face à la presse


Rédigé par E. Moris le Mercredi 26 Février 2020

Quarante passagers d'un vol Alitalia provenant des régions d'Italie les plus touchées par l'épidémie de nouveau coronavirus ont dû repartir vers Rome après avoir été interdits d'entrée sur le sol mauricien.



Capture d'écran
Capture d'écran
L'avion qui avait décollé de Rome, transportait environ 300 personnes dont une soixantaine originaires de Lombardie et Vénétie qui se sont vu interdire de débarquer, selon l'agence italienne Ansa qui cite des sources informées.

Le ministère de la Santé mauricien soutient pour sa part que les tests de dépistages ont été menés selon les protocoles établis.  Mais contrairement à ce qui aurait été rapporté, certains passagers ont été autorisés à pénétrer sur le territoire mauricien. 

Les 40 passagers sont rentrés en Italie, à Fiucimino avec un vol Alitalia au départ de Maurice, avec des visages sombres, mécontents et en colère.

Face à la presse, très nombreuse à les accueillir, les premiers mots donnent le ton :«C'était un cauchemar, ce n'est pas juste. Nous avons subi un outrage. Nous ne comprenons pas pourquoi seuls nous, Lombards et Vénitiens, ne sommes pas descendus à Maurice. Pourquoi seulement nous et pas les autres? Ils étaient avec nous pendant le vol, donc eux aussi sont infectés par le Coronavirus ».

Alors qu'ils n'ont montré aucun symptôme de grippe ou d'autres troubles, ils ont été mis sur le fait accompli d'être mis en quarantaine dans deux hôpitaux ou le retour immédiat en Italie.

Tout le monde a choisi de rentrer chez eux. Mais c'est la colère qui les animent parmi ceux qui, après des mois de sacrifices, avaient mis de l'argent de côté pour des vacances en famille. «Nous demanderons une compensation. Nous sommes partis de Malpensa et personne ne nous a contrôlés, même ici à Rome, nous avons été contrôlés. A Maurice, nous avons été traités comme des réfugiés.»

Et il y a aussi ceux qui attaquent directement la compagnie aérienne Alitalia . " Nous avons été traités comme des colis postaux. Ils ne nous ont même pas donné d'eau dans l'avion. Aucune assistance. Ils uraient pu nous le dire plus tôt".

«Ça craint. À l'aéroport de Maurice, ils étaient très rigides, ils avaient tous des masques et ils nous ont parlé derrière les lunettes, mais une procédure absurde puisque nous voyagions avec d'autres personnes qui sont plutôt descendues pour prendre les vacances, et à ce moment-là, ils auraient également pu être infectés . »

De son côté, le gouvernement mauricien a annoncé que tous les passagers ayant séjourné en Lombardie, Vénétie ou Émilie-Romagne et en Corée du Sud  au cours des 14 derniers jours n'étaient désormais plus autorisés à entrer sur le territoire mauricien. 

 

Crédit vidéo : Corriere TV Rome.



Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.